< Revenir aux actualités et événements

Recherche contre le cancer : le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine mobilise plus d’un million d’euros et favorise la création d’un nouveau réseau régional

Réuni en Commission permanente le 16 novembre 2018, le Conseil régional de Nouvelle- Aquitaine vient de concrétiser son engagement, inscrit dans sa feuille de route santé, de soutenir l’innovation en cancérologie en finançant trois projets majeurs.

100 000 euros viennent d’être mobilisés pour soutenir Oncosphère, le nouveau réseau régional de cancérologie

Après le développement de la chimiothérapie dans les années 1970-1980, la cancérologie vit une nouvelle ère stimulante laissant espérer des avancées majeures pour les patients. Plusieurs domaines de recherche sont en plein essor, tels que le microenvironnement, le métabolisme des tumeurs, l’épigénétique, la caractérisation moléculaire des cancers via le séquençage  NGS,  l’ADN  circulant,  les  nouvelles  thérapies   dont   l’immunothérapie… Les progrès technologiques en imagerie, numérique, modélisation ou physique ouvrent des champs de progrès plus que prometteurs. En Nouvelle-Aquitaine, les 5 campus universitaires de Bordeaux, La Rochelle, Limoges, Pau et Poitiers définissent ensemble un nouvel espace de collaboration : le réseau Oncosphère. Il doit amplifier les collaborations entre les différentes sites et d’engager les équipes dans une structuration dont l’ambition est d’unir leurs forces pour accroître l’impact de leurs recherches

960 000 euros pour accélérer la recherche en immunothérapie

Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine fait le pari de l’essor de l’immunothérapie aux côtés l’Institut Bergonié, centre de lutte contre le cancer à Bordeaux et d’Immusmol, une entreprise de biotechnologie créée à Pessac en 2012. Après la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie, l’immunothérapie a ouvert une quatrième voie de traitement du cancer. Les premiers travaux ont d’ailleurs été récompensés cette année par le Prix Nobel de médecine… 

140 000 euros pour transférer des résultats de recherche vers le milieu médical

Popra est un programme de recherche interdisciplinaire appliqué à la radiothérapie, né sous l’impulsion du président Alain Rousset. Depuis 2011, des chercheurs de l’université de Bordeaux et des praticiens hospitaliers du CHU de Bordeaux et de l’Institut Bergonié développent des briques technologiques pour améliorer les outils de traitement et de prédiction d’évolution de la maladie

Pour en savoir plus, consulter le communiqué de presse du Conseil Régional