Aller au contenu

Programme :

« Réunissons-nous tout au long de l’année 2023 autour de collaborations, d’actions, d’ateliers et de rendez-vous pour mettre en lumière les relations entre l’art, la culture, l’hôpital, les usagers et la démocratie en santé. Les projets et travaux qui sont menés visent à de nouvelles relations collectives au travail, de nouveaux espaces de partage et d’expériences artistiques dans la réalité du soin et de l’institution où la place de chacun est centrale. Voici le programme jusqu’en juillet… À partir de septembre, rendez-vous pour d’autres évènements, rencontres et émotions. »

Laura Innocenti

Direction des Affaires Générales et Relations Patients

l.innocenti@bordeaux.unicancer.fr

05 56 33 04 51 / poste 4451

Les actus :

« Souvenirs du futur » : concertation participative dans le contexte d’un bilan rétrospectif et prospectif du programme Culture & Santé à l’Institut Bergonié

Mercredi 28, jeudi 29 et vendredi 30 juin de 12h à 14h à l’Institut Bergonié

 

Avec pour objectif de penser la politique artistique et culturelle de l’Institut Bergonié pour les années à venir, nous souhaitons « entrer en travail ensemble » par des espaces de collaborations pluri-professionnels contribuant au débat démocratique entre divers acteurs constituant le paysage hospitalier et sociétal.

Nous proposons plusieurs temps de réflexion afin d’aborder comment les pratiques artistiques et culturelles s’inscrivent au cœur du fonctionnement des missions de l’Institut Bergonié telles qu’elles se déploient avec et pour l’ensemble de la communauté hospitalière : les professionnel.le.s, les membres salariés et bénévoles des associations, les représentants des cultes, les patient.e.s, et leurs aidant.e.s.

Trois séances nous permettront d’échanger sur le futur du programme Culture & Santé à travers des questions transversales :

  • Partager, faire ensemble : la question de la convivialité et du commun (mercredi 28 juin)
  • Prendre soin de toutes les personnes et de chaque personne dans sa totalité: la question des approches holistiques, de la qualité de vie à l’hôpital et des formes de spiritualité (jeudi 29 juin)
  • Dialoguer, transmettre, se plaindre: la question de l’écoute, de la parole, des récits et des savoirs (vendredi 30 juin)

Ces trois axes de travail tendent ensemble à imaginer une institution engagée pour et avec l’ensemble de la communauté hospitalière dans une réflexion, sans cesse renouvelée, sur ses modes de gouvernance, mettant au cœur de son action les notions de droits culturels, d’éthique et de démocratie sanitaire.

Lors de chacune des séances, les personnes représentant l’ensemble de la communauté hospitalière qui accepteront d’être impliquées dans la réflexion et l’échange sur le programme Culture & Santé à l’Institut Bergonié évoqueront leurs « souvenirs du futur », c’est-à-dire qu’elles convoqueront des idées et des projets comme si ces derniers avaient déjà été mis en œuvre, et donc eu un impact que l’on peut ainsi décrire, analyser et discuter.

  1. Partager, faire ensemble : la question de la convivialité et du commun

L’Institut Bergonié est constitué, habité par des personnes dont les statuts, les rôles, les expériences et les points de vue sont très différents. Nous souhaitons durant cette séance nous demander comment, au sein de l’institution hospitalière, faire exister des pratiques et des espaces qui permettent de faire travailler ensemble des personnes en dehors des strictes limites de leurs compétences et de leurs statuts. Il s’agit d’identifier des manières d’être et de faire ensemble autour d’enjeux qui traversent la vie de l’hôpital et mettent l’hôpital en lien avec la vie en générale : l’égalité, la justice sociale, l’écologie, les expressions artistiques et culturelles, les célébrations… Il s’agit de créer, avec l’aide des pratiques artistiques et culturelles, des relations entre les personnes à travers des actions qui ne sont pas leurs tâches/activités habituelles dans l’hôpital et qui ne reproduisent pas les hiérarchies existantes au sein de l’institution.

  1. Prendre soin de toutes les personnes et de chaque personne dans sa totalité: la question des approches holistiques, de la qualité de vie à l’hôpital et des formes de spiritualité

L’approche holistique consiste à prendre en compte la personne dans sa globalité́ plutôt que de la considérer de manière morcelée. Par exemple, une vision holistique de l’être humain tient compte de ses dimensions physique, mentale, émotionnelle, familiale, sociale, culturelle, spirituelle.

La pertinence de l’approche dite « holistique » est envisagée ici à la fois en écho à l’expérience des patient.e.s et de leurs aidant.e.s mais aussi à l’expérience de l’ensemble des professionnel.le.s qui travaillent à l’Institut Bergonié. L’enjeu de cette séance est ainsi de se demander comment les pratiques artistiques et culturelles apportent des outils essentiels :

  • pour repenser la qualité de vie au travail pour les professionnel.le.s ;
  • pour donner une place centrale à la rencontre des patient.e.s et des aidant.e.s au-delà du contexte strict des traitements médicaux et chirurgicaux.

On se demandera plus spécifiquement ici comment les pratiques artistiques ouvrent des voies pour s’adresser aux personnes à travers des langages non verbaux qui permettent de tisser des liens physiques et affectifs dans des situations où le langage/le discours est peu, pas ou plus disponible. On peut penser à la musique, à la danse, aux langages plastiques (dessin, peinture, sculpture). On questionnera aussi quelles formes de spiritualité trouvent leur place dans l’hôpital ? A travers quelles relations et propositions ?

  1. Dialoguer, transmettre, se plaindre: la question de l’écoute, de la parole, des récits et des savoirs

Il existe déjà au sein de l’Institut Bergonié des espaces institués dédiés à la parole, à la transmission, à l’écoute des plaintes et des questions posées par différentes personnes au sein de l’hôpital. Certaines fonctions et certains espaces y sont spécifiquement dédiées : l’accompagnement psycho-oncologique, l’accompagnement social, l’éducation thérapeutique permettant de transmettre des compétences et des savoirs au patient.e.s, et l’espace de l’ERI (espace de rencontre et d’information) où des bénévoles accueillent les patient.e.s et leurs familles. Ce sont autant d’exemples des multiples formes de l’expression et de la réception de la parole des patient.e.s et de modalités de dialogue entre professionnel.le.s (médicaux, para-médicaux) et patient.e.s ou aidant.e.s, entre bénévoles et patient.e.s ou aidant.e.s. Les associations présentes à l’Institut Bergonié proposent également d’autres modalités et espaces dédiés à l’échange, parfois en dehors de l’hôpital. La Commission des Usagers (CDU) a pour mission de recevoir et entendre les griefs et les plaintes adressées à l’hôpital afin de mener des actions d’amélioration ; un Groupe éthique rassemble une diversité d’acteurs internes à l’hôpital et de personnes extérieures afin d’échanger et réfléchir aux enjeux éthiques auxquels l’hôpital est confronté.

Cette séance permettra de se demander si l’action artistique et culturelle permet de faire émerger des espaces et des modalités complémentaires d’expression de la parole et de la plainte, et de transmission de savoirs et de récits. On pourra aussi se poser la question de l’accès à une pluralité de savoirs et d’épistémologies. On pourra échanger sur la place accordée à des points de vue critiques et aux désaccords/dissensus : comment s’expriment des points de vue non consensuels et comment sont-ils accueillis et partagés ? Comment les pratiques artistiques et culturelles permettraient-elles de favoriser l’expression et la circulation d’une plus grande diversité de discours et de points de vue ?

 

Les séances seront modérées :

  • par Capucine de Decker, responsable réseau et accompagnement, Pôle Culture & Santé Nouvelle-Aquitaine et Vanessa Desclaux, curatrice indépendante et chercheuse en art, le mercredi 28 juin
  • par Clara Bourgeois, directrice, Pôle Culture & Santé, et Vanessa Desclaux, curatrice indépendante et chercheuse en art, le jeudi 29 et vendredi 30 juin

 

Pour vous inscrire (avant le 23 juin), cliquez ICI 

Un repas sera proposé à tous les participants et participantes lors de chaque séance.

  • « Crabe Chorus » – Performance de Violaine Lochu

Modular K, portrait, une vidéo performance de Violaine Lochu, Céline Régnard (maquillage), photo Rachael Woodson

 

Performance proposée dans le contexte du programme Culture & Santé suite à la résidence « 3 jours et 3 nuits » réalisée en 2022

Artiste plasticienne et chanteuse, Violaine Lochu a été invitée en 2022 dans le cadre d’une résidence « 3 jours et 3 nuits » à l’Institut Bergonié. Cette invitation a été proposée conjointement par Arnaud Théval et Vanessa Desclaux, curatrice indépendante et chercheuse en art, en écho à une série d’œuvres réalisées en 2018 par Violaine Lochu, en lien étroit avec son expérience d’un cancer.

Dans le cadre de son immersion à l’Institut Bergonié, Violaine Lochu a d’abord mené une trentaine d’entretiens avec des personnes rencontrées à l’hôpital échangeant autour des différents types de discours et de gestes sur les corps des malades. Violaine Lochu a ensuite proposé de poursuivre des conversations avec des patients et des patientes dans le cadre de séances collectives. Par petit groupe, Violaine Lochu et des patientes volontaires pour contribuer au processus artistique ont partagé un temps de pratique corporelle autour de la respiration et de la voix et des discussions convoquant leurs expériences respectives de la maladie.

Violaine Lochu présentera une performance vocale originale créée suite à ces rencontres. Travaillant à partir des récits partagés avec ces patientes à l’Institut Bergonié, elle tentera d’incarner ces récits intimes et singuliers de manière polyphonique afin d’articuler l’expérience personnelle à une dimension collective et politique.

Rendez-vous le vendredi 23 juin de 7h à 17h, divers lieux à l’Institut Bergonié.


Pour consulter l’entretien de Violaine Lochu par Vanessa Desclaux, cliquez ICI

  • « Les siestes musicales » : Sous les étoiles…

Installés dans les transats, vous (re)découvrirez l’histoire et la modernité musicale de territoires au son des musiques du monde.

Le Rocher de Palmer vous retrouve l’après-midi du 5 juillet dans les jardins de Bergonié.

Plus d’informations sur https://lerocherdepalmer.fr/cabanedumonde/siestes.musicales/

Ou contactez c.pouget@bordeaux.unicancer.fr

 

  • « Bordeaux Live Opéra » : Ballet Don Quichotte

L’Institut Bergonié, en partenariat avec l’Opéra National de Bordeaux, a le plaisir de vous retransmettre en direct du Grand Théâtre de Bordeaux, le ballet Don Quichotte,

qui mélange danse de caractère, pas de deux virtuoses et pantomime burlesques.

Branchez vous le 11 juillet pour visionner la transmission en direct ouverte à tout l’hôpital et aux habitants du quartier (dans les jardins et dans les chambres).