PHSANT-MED-070-168

Le département d’anesthésie-réanimation de l’Institut Bergonié assure de multiples activités de soins nécessaires à la prise en charge des patients atteints d’un cancer. Il assure des missions d’enseignement, de recherche et d’encadrement des stagiaires : missions primordiales pour accompagner le développement et la transmission des savoirs et des pratiques. Il participe aux développements des nouvelles activités institutionnelles locales et régionales indispensables pour assurer la continuité et la sécurité des soins pour les patients. Enfin, le département participe pleinement à l’articulation entre les différents services d’activité à l’Institut au bénéfice des patients.

Le département met à la disposition des patients :

– Différentes techniques anesthésiques : anesthésie générale et locorégionale, hypnose pour accompagner les patients dans leurs différentes étapes du traitement.

– Des techniques de prise en charge des douleurs chroniques invalidantes pour les patients atteints d’un cancer à  savoir, les cathéters péri nerveux et les pompes intrathécales.

Le département met à la disposition des praticiens :

– Des accès veineux multiples pour permettre l’administration des différents traitements pour le patient.

L’équipe d’anesthésie réanimation est composée de huit médecins équivalents temps plein et un assistant et demi spécialisé en anesthésie ainsi qu’un cadre de santé.

  • Création d’une unité d’algologie interventionnelle
  • Création d’une unité d’accès vasculaires
  • Développement de l’unité hypnose médicochirurgicale
  • Développement de la télémédecine
  • Unité de soins continus USC
  • Salle de surveillance post interventionnelle SSPI
  • Banque du sang
  • Salles du bloc opératoire, d’endoscopie, de radiologie interventionnelle et de curiethérapie.

Anesthésie Sein : 05 56 33 32 37

Chirurgie autres spécialités : 05 56 33 33 37

Chirurgie ORL / Anesthésie : 05 56 33 32 40

am.chir-anesth@bordeaux.unicancer.fr

Les pompes intrathécales

L’analgésie intrathécale est indiquée dans les douleurs réfractaires d’origine cancéreuse. Un cathéter relié à une pompe implantée est introduit au niveau du liquide cérébro-spinal entourant le cerveau et la moelle épinière pour délivrer au plus près des récepteurs à la douleur des médicaments antalgiques : morphine, ropivacaine, ziconotide et/ou clonidine. Cette technique est prise en charge par la CPAM (mars 2009). Le service rendu au patient est important en termes d’analgésie et de qualité de vie. Il a donc semblé important au DAR de promouvoir cette technique dans notre CLCC.

Mise en place de tele@pit : cette application est installée, après accord du patient, sur son téléphone android pour évaluer et communiquer en temps réel sur la douleur et le confort des patients porteurs d’une pompe intrathécale. Découvrez ci-dessous en vidéo, la présentation du dispositif des pompes intrathécales :