Depuis plus de 90 ans, l’Institut Bergonié conduit, en cancérologie, une stratégie médicale d’innovation thérapeutique, technologique et organisationnelle.

Le projet d’établissement objective un positionnement fort en Nouvelle-Aquitaine de l’Institut Bergonié en tant que Centre d’expertise dans les domaines du soin, de l’enseignement, de la recherche et de la prise en charge globale des patients (de la prévention aux soins de support). C’est également un plan stratégique quinquennal qui inclut notamment un projet médico-scientifique (PMS).

Dans son élaboration, le PMS tient compte d’axes directeurs pour être en cohérence avec les Plans Cancer, avec la politique stratégique du groupe UNICANCER, et avec le schéma d’organisation régionale des soins de l’ARS.

Consulter le projet d’établissement dans son intégralité

LE PROJET MEDICO-SCIENTIFIQUE AU CŒUR DU PROJET D’ÉTABLISSEMENT - 10 AXES PRINCIPAUX

1 – Des structures, des équipements et des compétences de haut niveau ;

2 – Des traitements innovants pour les prises en charge complexes et pour une médecine de précision, devenue essentielle pour de nombreux cancers qui peuvent être considérés comme rares dès lors que leurs caractéristiques moléculaires à visée pronostique et prédictive sont prises en compte ;

3 – Des biothèques clinico-biologiques et un accès aux collections des données cliniques et biologiques ;

4 – Des soins centrés sur la personne pour une prise en charge globale, avec une offre de soins oncologiques de support importante et structurée ;

5 – Des organisations spécifiques et concertées pour les adolescents et les jeunes adultes, les personnes âgées, les cancers rares, les personnes à risque accru de cancer ;

6 – Une organisation interne adaptée au parcours du patient (ambulatoire, gestion des évènements imprévus) et un pilotage du parcours des patients hors les murs coordonné et suivi, en collaboration avec les autres acteurs et en recourant aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication pour, notamment, développer la télémédecine ;

7 – Une réelle implication des malades, des proches et des associations dans la vie de l’Institut ;

8 – Un continuum soins-recherche renforcé pour les patients atteints de tout type de cancer grâce à une participation à un centre de recherche fondamentale en cancérologie en association avec l’Université et les Etablissements Publics à caractère Scientifique et Technique (EPST), une organisation pour la recherche
translationnelle avec des programmes de recherche intégrée pluridisciplinaire (incluant sciences humaines et sociales), une organisation d’excellence de la recherche clinique (labellisation DRCI, labellisation CLIP2, et certification des unités de recherche clinique selon la norme ISO-9001) ;

9 – Une mission d’enseignement et de formation pour tous les professionnels poursuivie en lien étroit avec l’Université ;

10 – Des partenariats dynamiques et structurés pour réaffirmer l’ancrage territorial et mener des coopérations nationales et internationales.

LES 5 PRIORITÉS DU PROJET D’ÉTABLISSEMENT

Les activités de l’Institut Bergonié sont actuellement guidées par un projet d’établissement défini pour la période 2016 – 2020. Il s’articule autour de cinq points essentiels :

1 – Adapter l’organisation interne à l’essor de l’activité ambulatoire ;

2 – Faciliter le parcours de soins des patients ;

3 – Consolider la place des soins de support à tous les stades de la maladie et pour tous les trai­tements ;

4 – Renforcer la place de l’Institut dans l’organisation territoriale des filières de soins ;

5 – Relever le défi de la révolution numérique et de l’e-santé au service des patients.

LE SCHÉMA DIRECTEUR ARCHITECTURAL

Le Schéma Directeur Architectural a vocation d’assurer la mise en cohérence et la rationalisation des fonctionnements, en intégrant les stratégies de développement dans les domaines des soins, de la recherche et les stratégies de coopération et, donc, de complémentarité avec les autres établissements de santé investis dans la cancérologie.

La construction du bâtiment Pôle Josy Reiffers constitue l’opération majeure du Schéma Directeur Architectural 2016 – 2020.

LE PROJET DE SOINS INFIRMIERS, DE RÉEDUCATION ET MÉDICO-TECHNIQUE

Le Projet de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Technique (PSIRMT) définit les orientations de la politique des soins à mettre en place dans le but d’améliorer la prise en charge globale des patients, de développer les pratiques paramédicales, l’organisation des soins, la formation des personnels paramédicaux ainsi que le management des équipes soignantes.

Le PSIRMT donne du sens à l’action collective des 400 professionnels paramédicaux de l’Institut en s’appuyant sur une politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité.

LE PROJET QUALITÉ ET GESTION DES RISQUES

Les axes du projet Qualité et Gestion des Risques se déclinent comme l’analyse d’un processus :

  • Partager et s’approprier la qualité,
  • Dynamiser le management de la Qualité et de la Gestion Des Risques,
  • Centrer et intégrer les patients dans la vie de l’établissement : une nouvelle culture,
  • Améliorer et sécuriser nos pratiques.

LE PROJET SOCIAL

Le projet social sera donc le prolongement d’une exigence et de plusieurs ambitions :

  • l’exigence que perdure un mode de relations caractérisé par le respect des personnes, le dialogue et la bienveillance dans les relations sociales,
  • l’ambition du maintien d’une dynamique de progrès social et d’un haut niveau de qualité de vie au travail,
  • l’ambition d’une gestion garantissant les grands équilibres économiques qui s’imposent à toute institution soucieuse de sa viabilité et de son avenir.