La Pharmacie à Usage Intérieur (PUI) de Bergonié est divisée en différents secteurs : l’unité de préparation et de contrôle des molécules anticancéreuses, l’unité d’essais cliniques, la pharmacie, le magasin général (dispositif médicaux stériles solutés) la radiopharmacie, et la rétrocession (vente de certains médicaments à usage hospitalier au public).
La Pharmacie à usage interne a pour missions d’assurer la sécurisation du circuit du médicament et des dispositifs médicaux : approvisionnement, préparation, contrôle qualité, dispensation, conseils au patient.

La pharmacie à usage interne spécialisée en cancérologie présente diverses expertises :

  • Préparation et contrôle des médicaments anticancéreux injectables
  • Dispensation nominative journalière pour chaque patient hospitalisé
  • Conseil et information des patients lors de consultations pharmaceutiques pour les médicaments (rétrocession, essais cliniques, oncogériatrie, anticancéreux oraux)

  • Préparation et contrôle des médicaments radioactifs

  • Lien avec les officines (pharmacie de ville)
  • Accès précoce aux médicaments innovants : essais cliniques, ATU (autorisation temporaire d’utilisation)

 

L’équipe de la Pharmacie à Usage Intérieur est composée :

Pharmaciens :

Pharmacien assistant

Principalat :

Equipe polyvalente de 15 préparateurs
 
Le patient est au centre de notre projet. Nous souhaitons mettre en place des consultations pharmaceutiques, ainsi que des ateliers d’éducation thérapeutique (hématologie et douleur). Mais aussi déployer la conciliation d’entrée et de sortie afin de sécuriser le traitement personnel du patient.
  • 4 hottes à flux laminaires pour la préparation des médicaments anticancéreux
  • 2 hottes blindées à flux d’air laminaires pour la préparation des médicaments radioactifs
  • 1 spectrophotomètre pour le contrôle des chimiothérapies
  • 1 radiochromatogramme pour le contrôle des médicaments radioactifs

L’investigation consiste à dispenser au patient les produits à l’essai en suivant la réglementation en cours et en assurant sa traçabilité. Après une validation médicale, le pharmacien analyse l’ordonnance et autorise la fabrication ou la préparation par une équipe de préparateurs formés. Elle assure aussi les visites de monitoring réalisées par les ARC (Attachés de recherche clinique) externes, les réceptions, et les destructions des produits à l’étude. Elle accompagne aussi les patients lors de la délivrance grâce à un conseil personnalisé, et nous avons mis en place la conciliation médicamenteuse pour les essais de phase précoce, visant à détecter toute inter-action avec les médicaments en essai. L’équipe est constituée de 2 ETP préparateurs, 1 interne pharmacien, 0.5 ETP senior pharmacien.
Dans le cadre de la promotion, c’est-à-dire la conception d’essais cliniques et leur mise en place, la pharmacie est responsable du circuit du médicament et de la pharmacovigilance afin d’assurer la sécurité des patients. Ses missions incluent notamment la rédaction des protocoles, la négociation et la fourniture des médicaments expérimentaux aux différents centres, le recueil de tous les évènements indésirables graves (EIG) et la déclaration aux autorités compétentes de tout fait nouveau.
En 2016, la pharmacie a été en charge de 24 études dont 11 avec médicaments.
Suite à l’ouverture de nouvelles études, l’année 2016 aura été marquée par une forte augmentation de l’activité de routine (186 EIG déclarés (68 en 2015), 25 EIG inattendus (4 en 2015) et 3 faits nouveaux (aucun en 2015)). L’année 2017 sera une année charnière en raison d’une nouvelle réglementation nécessitant une évolution de l’organisation du service.
L’équipe est composée de 1 pharmacien promotion à 0.7 ETP et 1 pharmacien pharmacovigilant à 0.7 ETP.