Pour mener à bien ses missions : soin, enseignement, recherche, l’Institut s’est doté d’instances dans différents domaines.

COMMISSION DES ANTI-INFECTIEUX

La Commission des Anti-Infectieux (CAI) oeuvre pour une utilisation raisonnée des antibiotiques, elle promeut de façon opérationnelle leur bon usage afin de préserver au mieux leur efficacité et de lutter contre les résistances bactériennes.
L’une des actions majeures de la Commission est donc l’évaluation des pratiques professionnelles.

Les deux principaux axes de travail sont :

  • la réduction de la prescription et de la consommation des antibiotiques
  • la lutte contre les résistances bactériennes.

COMITÉ DE LIAISON EN ALIMENTATION ET NUTRITION

Le Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition (CLAN) a pour vocation de réunir et de sensibiliser les professionnels impliqués dans l’alimentation des patients hospitalisés pour l’optimisation de leur prise en charge nutritionnelle et la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation-nutrition (y compris les projets d’aménagement des locaux, des circuits et des équipements).

Il s’agit d’une démarche incitative, transversale, interservices et surtout interprofessionnels pour améliorer toute la chaîne alimentaire.

COMITÉ DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS

Le Comité de Lutte contre les Intections Associées aux Soins (CLIAS) a défini un programme annuel de lutte contre les infections nosocomiales à partir du programme national 2009-2013 et a élaboré le rapport annuel d’activités.

Le programme d’actions est mis en oeuvre par l’Équipe Opérationnelle d’Hygiène Hospitalière.

COMITÉ DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR

Le Comité de lutte contre la douleur (CLUD) veille à  la mise en place, en toutes circonstances, des moyens de prévention et de traitement de la douleur aigüe et d’amélioration de la prise en charge de la douleur, tout particulièrement dans la cadre du cancer.

Il assure également une stratégie cohérente et concertée de lutte contre la douleur chronique.

COMITÉ DE SÉCURITÉ TRANSFUSIONNELLE

COMITÉ DE SÉCURITÉ TRANSFUSIONNELLE

COMMISSION DES FLUIDES MEDICAUX

La commission des fluides médicaux a pour principale mission d’étudier les propositions d’amélioration concernant les fluides médicaux.

COMMISSION POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

La commission du développement durable poursuit un travail sur la réduction de l’impact des déchets sur l’environnement (quantité, qualité), sur l’homme (patients, personnels, riverains), sur l’économie (coût et performance globale de l’établissement) sous forme de participation au groupe de travail dédié au C2DS (Comité Développement Durable en Santé). Elle participe également à des réunions d’échanges avec d’autres établissements de santé de la Métropole (HIA Robert Picqué, CHU de Bordeaux).

Au sein de l’Institut Bergonié, elle poursuit les mesures correctives a minima sur l’ensemble des bâtiments et des locaux techniques afin de mieux appréhender le Bilan Carbone et dans une optique de diminution des consommations d’énergies (gaz naturel, eau et électricité).

COMMISSION DES USAGERS

Lors de l’année 2019, la Commission des Usagers (CDU) s’est réunie quatre fois. Les membres ont traité 69 réclamations et leur analyse a permis de mener des actions d’amélioration ou de résoudre des difficultés liées à des situations complexes.

Cinq médiations médicales ont été organisées avec le Pr Krakowski (ancien médiateur) et le Dr Desolneux (nouveau médiateur).
Une des médiations a été faite en présence d’un de nos représentants des usagers à la demande de l’usager. Ces médiations ont permis d’apporter des explications orales dans le cas de conflit ou d’éclaircissement à des questionnements liés à la compréhension du dossier médical.
Divers sujets ont été présentés au cours de l’année sur des projets en cours ou à venir à l’Institut : ouverture du Pôle Josy Reiffers, parcours du patient debout, démarche éthique, organisation d’un forum des usagers, résultats d’enquêtes de satisfaction, comité de lecture, accueil des personnes handicapées, enfin une réflexion a également été menée sur l’implication des représentants au sein de différentes instances de l’Institut.

Le fonctionnement et les missions de la CDU ont ainsi pu être redéfinis comme suit :
1. Veiller au respect des droits des usagers et faciliter leurs démarches
– Mise à disposition de l’ensemble des plaintes ou réclamations et des réponses qui y sont apportées,
– Examen des plaintes ne présentant pas les caractéristiques d’un recours gracieux, indemnitaire ou juridictionnel.
2. Contribuer à l’amélioration de la politique d’accueil et de prise en charge des personnes malades et de leurs proches
– Être informée notamment des mesures relatives à la politique d’amélioration continue de la qualité en lien avec la Conférence Médicale, des évènements indésirables graves et des mesures prises pour y remédier, des résultats des enquêtes de satisfaction,
– Formuler des recommandations pour améliorer l’accueil et la qualité de la prise en charge des personnes malades et de leurs proches et assurer le respect des droits des usagers.
3. Pouvoir proposer un projet des usagers
La CDU exprime les attentes et les propositions des usagers sur la politique d’accueil, la qualité et la sécurité de la prise en charge ainsi que sur le respect des droits des usagers. Elle transmet ce projet à la Direction Générale de l’établissement, document qui peut être intégré au projet d’établissement.
Enfin, la composition de la Commission a été revue en janvier 2020. Madame Josiane Mauriac, représentante des Usagers a été élue présidente de la Commission.

Pour en savoir plus

GROUPE ETHIQUE

L’Ethique et la santé sont indissociables dans la société d’aujourd’hui. Les questions relatives à l’éthique dans le domaine de la santé concernent l’ensemble des acteurs faisant partie des divers secteurs d’activités qu’on peut retrouver dans un hôpital : les soins, la recherche, le management, la logistique… Tout le personnel peut se sentir impliqué, que ce soit par son activité propre au sein de l’établissement ou simplement par des questions qu’il se pose. Les thèmes de discussion éthique peuvent être d’ordre général, médicale, autour du soin, sur des situations professionnelles et institutionnelles. La réflexion sur les questions éthiques est obligatoire au sein des établissements de santé.
À Bergonié, cette démarche de discussion et réflexion a été réorganisée en interne, et elle se veut la plus ouverte possible avec la présence d’intervenants extérieurs.
L’intervention de philosophes, juristes, des représentants d’usagers, d’étudiants en santé ne peut rendre l’échange que plus constructif, afin d’apporter des éclairages supplémentaires aux questions que se pose le personnel de l’Institut.
Le résultat d’un travail interne a permis d’aboutir à la création d’un schéma de fonctionnement accessible et appropriable par tout les professionnels de Bergonié.
Pour ce faire, une adresse mail a été créée permettant, aux professionnels, de poser leurs questions. Elles seront toutes réceptionnées et transmises par Laura Innocenti (coordonnateur) auprès de la « cellule de veille » constituée de divers professionnels de l’établissement. L’analyse faite par cette cellule, avec les émetteurs de la question, sera débattue au midi de l’éthique. Néanmoins, si cette question débattue lors d’un midi de l’éthique nécessite des regards complémentaires, elle pourra être transférée au comité d’éthique. Un compte rendu raisonné, en accord avec l’émetteur de la question, sera réalisé et diffusé au sein de l’hôpital.
Constitution des instances
La cellule de veille est une instance de soutien et d’accompagnement à la dynamique éthique de l’Institut Bergonié. Elle recueille et met au travail les questions reçues. Elle est constituée de professionnels et partenaires (ERENA, Espace Bioéthique Aquitain).
Les midis de l’éthique sont ouverts à tous.
Le comité d’éthique est composé de professionnels internes, par délégation :
– Pour la Conférence Médicale : nomination de 4 médecins
– Pour la DSI et à la Direction qualité : nomination de 6 professionnels de santé et 2 administratifs
Seront associés le Directeur Général et/ou le Directeur Général adjoint, des étudiants (infirmiers et internes) ainsi que le coordonnateur.

Le comité d’éthique est composé de participants externes, comme des juristes, économistes, philosophes, artistes, sociologues,chercheurs en bioéthique, représentants des usagers ainsi que les représentants de l’Espace Bioéthique Aquitain et de l’ERENA.

COMMISSION AUX URGENCES VITALES

La CUV (commission aux urgences vitales) existe depuis plusieurs années et consiste à élaborer des stratégies de prises en charge en intra-hospitalier de toutes urgences vitales :

  • élaboration des chariots d’urgence,
  • procédure de prise en charge,
  • audits réguliers sur l’efficacité des mesures prises.

Elle est constituée d’acteurs de santé intervenant dans tous les départements mais aussi de représentants de la direction et du service qualité.. Elle a aussi une mission d’enseignement  en proposant des formations type AFGSU, validantes en collaboration avec l’ATRIUM. Elle forme aussi ses correspondant aux urgences afin qu’ils puissent, à leur tour, formés leurs collègues.  Elle se réuni 2 fois par an.